Menu
Dossiers

Dictature, aventure et ouverture : des leçons du gaullisme - 05/05/2017 | Jean-Marc Regnault

La première chose qu’on apprend aux étudiants qui, à l’université, choisissent les études d’Histoire, c’est que tout texte doit être restitué dans son contexte. Cela n’exclut pourtant pas que...

Le "fare tāpe'ara'a" de Papeari : du gourbi à l’hôtel étoilé ! - 22/04/2017 | Oviri Maramara

La prison de Nuutania a vécu. Dans quelques jours, ce qui est maintenant appelé "Centre de détention" va recevoir ses premiers détenus. Tout est prêt : les bâtiments, flambant neuf, comme le...

Vers une nouvelle stratégie et géopolitique du Pacifique - 22/04/2017 | Boris Alexandre Spasov

"Est-ce alors que j’ai, pour la première fois, compris ce qu’en d’autres régions du monde, d’aussi démoralisantes circonstances m’ont définitivement enseigné ? Voyages, coffrets magiques aux...

Projet d'île flottante : paradis artificiel pour geeks millionnaires - 21/04/2017 | Jacques Franc de Ferrière

The Seasteading Institute discute avec le gouvernement de la Polynésie de la construction dans nos eaux d'une île flottante à plusieurs milliards de francs. Aucun accord contraignant n'a été signé,...

Ua Pou, une île (presque) comme les autres - 08/04/2017 | Delphine Barrais

Surnommée "l'Île cathédrale" en raison de ses piliers rocheux, Ua Pou coule des jours paisibles. Mais, contrairement à ce que chantait Jacques Brel, le temps ne s'y immobilise pas. Éloignée des...

"Le démon" de la République - 08/04/2017 | Boris Alexandre Spasov

"L’avenir est entre les mains de ceux qui auront su donner aux générations de demain des raisons de vivre et d’espérer", Teilhard de Chardin "Quand un vieux meurt, c’est une bibliothèque qui brûle"....

Que fait-on de nos handicapés mentaux ? - 25/03/2017 | Suliane Favennec

Placement, suivi, prise en charge… Le handicap intellectuel ou psychique représente plus de 30% des personnes reconnues handicapées. Et, il tend à augmenter. Mises sous tutelle, placées dans des...

Des pantoufles de l’autonomie au défi de l’indépendance - 13/03/2017 | Moetai Brotherson

Mythes et légendes de l’indépendance Mā’ohi Les Samoans meurent de faim, c’est bien connu Piula, Samoa, 2011 : au sortir du cinquième repas, et après m’être senti presque svelte toute la journée, je...
1 ... « 3 4 5 6 7 8 9 » ... 10



La faute aux territoriales

Que ne ferait-on pas au nom des élections territoriales ? La vie et parfois la survie des hommes politiques dépendent de ces élections plus que de n’importe quelles autres. L’actualité récente est venue rappeler toutes les magouilles, arrangements, et autres mensonges qu’elles peuvent drainer.
Ainsi, l’affaire incriminant le groupe OPT cité à comparaître pour tromperie en raison du débit Internet dans les archipels qui ne correspondait pas à l’offre. L’audience a été renvoyée au 28 août 2018 à la demande des avocats de la défense, soit après le rendez-vous électoral. Déjà, fin 2012, au moment du lancement de cette offre commerciale pour laquelle l’OPT et Mana (aujourd’hui Vini) connaissaient les limites techniques, le rendez-vous des territoriales de 2013 était plus que sous-jacent, comme Tahiti Pacifique (10 juin 2016) le révélait au travers des propos tenus par un cadre de l’OPT : "Les considérations derrière ce choix étaient plus politiques qu’économiques."
À quelques mois de la grand-messe politique locale, le Pays se crispe sur le rendez-vous du mois d’avril. Olivier Kressmann, président du Medef, le déclarait dans nos colonnes en septembre dernier : "Nous sentons un ralentissement dû aux prochaines élections, preuve que la politique est un frein et en l’occurrence à un moment où il ne le faut surtout pas."
Une crispation pas seulement économique, en dépit des annonces et des forums de tous ordres qui se suivent, une façon de dire : on s’occupe de vous. La réforme de la PSG2 peut-elle souffrir encore plus longtemps d’annonces restructurantes ? Seul le gouvernement semble le croire, lui qui procède actuellement par petites touches pour ne pas se heurter à une levée de boucliers. Ces élections, rendez-vous entre autonomistes et indépendantistes, vont nous livrer une campagne particulièrement dure où l’on risque de vivre des tensions comme jamais auparavant. L’intervention du conseiller indépendantiste Tony Géros à l’assemblée territoriale la semaine dernière nous en donne un avant-goût. Sa question à la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, concernant les mesures à prendre au sujet des "backpackers" de métropole et d’Europe susceptibles de rester sur le territoire après avoir voyagé avec la compagnie low-cost ou smart-cost (c’est selon) French blue, a pris des relents xénophobes auxquels la ministre a répondu avec beaucoup d’à-propos. Il fallait le souligner !
À quand le prochain coup bas ?
Bonne lecture et merci de votre fidélité.

Luc Ollivier