Menu
Culture

Kawekaweau, quand le mythe se transforme en malédiction… - 27/07/2018 | Lucile Bambridge

Suite à un séjour en Nouvelle-Zélande, c’est dans un projet littéraire plus qu’enthousiasmant que s’est lancée l’auteur d’origine vietnamienne Thanh-Van Tran-Nhut. Après une saga policière à succès,...

Les années CEP sont au cœur de l'intrigue de la BD Catalina, mon amour - 27/07/2018 | Marcel Bauer et Robert Koenig

C’était en 1968, il y a 50 ans (déjà !) à Tahiti : un vol de documents classés secrets au Centre d'expérimentation du Pacifique (CEP), une enquête tout azimut confiée aux services secrets français,...

Les unu détournés de Gaya - 27/07/2018 | Dominique Schmitt

À l'occasion du 170e anniversaire de la naissance de Paul Gauguin (1848-1903), célébré le mois dernier à Tahiti, l'artiste Gaya a réalisé une œuvre in situ pour le moins insolite devant le marae...

Ono'u 2018 : explosion de couleurs au fenua ! - 13/07/2018 | Dominique Schmitt

Pour marquer sa cinquième édition, le festival international d’art urbain et de graffiti est passé cette année à un format de deux semaines et, surtout, a pris place sur quatre îles polynésiennes :...

L’Australie : focus sur l’île-continent - 13/07/2018 | Jean-Marc Regnault

Soixante-neuf auteurs, essentiellement australiens et néo-calédoniens, ont conçu cet ouvrage passionnant et facile à lire. S’il a eu pour but de mettre en avant les relations entre l’île-continent et...

À travers le Pacifique : dans la peau du mystérieux Pedro Fernández de Quirós - 13/07/2018 | Claire Laux

Professeur à Sciences Po Bordeaux, Claire Laux a rédigé la préface de cet ouvrage signé Annie Baert. Historienne passionnée et spécialiste de la langue espagnole, l’auteur maîtrise son sujet. La...

Musée de Tahiti et des îles : des collections à la dérive ? - 15/06/2018 | W.W.

Alors que le Musée de Tahiti et des îles (MTI) entamera bientôt ses grands travaux de rénovation, est-on certain de ne pas oublier l'essentiel ? Les dispositions prises en matière de conservation du...

Heiva i Tahiti 2018 : que la fête commence ! - 28/06/2018 | W.W.

Du 4 au 21 juillet, les groupes de chants et de danses illumineront, comme chaque année, la scène de To'atā. Mais le mois de juillet à Tahiti, c'est aussi le Heiva Rima'i, le Heiva Tu'aro Mā'ohi avec...
1 2 3 4 5 » ... 12



Réforme des retraites, on passe la première

Après la marche arrière de mars dernier sous la pression de la rue, le train de réformes nécessaires à la survie de la branche retraites de la Caisse de prévoyance sociale devrait enfin se mettre en marche. L’assemblée de la Polynésie va devoir se prononcer sur la réforme qui lui sera présentée aujourd’hui, aboutissement de quelques semaines de travail de la commission législative de la santé. Alors qu’un consensus avait été trouvé, traduit par des points de convergence, malgré la présence d’anciens leaders syndicalistes (touchés par la grâce ?) au sein même de cette commission, plusieurs syndicats jugent encore opportun de lancer une grève générale pour marquer leur désaccord avec la loi du Pays – bien qu’amendée – qui devrait être adoptée.
L'allongement de 60 à 62 ans, bien que dorénavant étalé dans le temps, ne passe pas. C’est pourtant la base de la réforme du point de vue gouvernemental. Paradoxalement, les autres modifications temporelles envisagées (durée de cotisation ou âge minimal de départ), qui impacteront tout aussi grandement le moment du départ à la retraite, sont passées sous silence. Il est vrai qu’elles devraient être soumises à discussion et proposition du Comité d’orientation du suivi des retraites (COSR), que certains considèrent déjà comme un artifice puisque, au final, c’est bien le conseil des ministres qui actera toute réforme. Il y en aura bien sûr d’autres, comme l’a rappelé Virginie Bruant, présidente de la commission, qui met l’accent sur la nécessité d’enclencher la marche avant. Le temps des tergiversations est révolu.
Les syndicats grondent ? Quoi de plus normal ? Ils jouent leur partition. On regrettera (pour la grande majorité) leur manque de dialogue, pour n’avoir pas accepté que l’on aborde les retraites avant la maladie, mais aussi et surtout leur manque de propositions, si ce n’est de jouer au "vase communiquant" entre ces deux branches. Cette même politique adoptée par le CA de la CPS et qui a conduit à plomber les comptes de la retraite à hauteur de 10 milliards de Fcfp. Il serait temps d’apprendre de ses erreurs.

Bonne lecture et merci pour votre fidélité.

Luc Ollivier