Menu
Dossiers

Va’a – Championnats du monde de vitesse : Tahiti Nui a tout à perdre - 13/07/2018 | Luc Ollivier

On pouvait croire que Tahiti avait commis un simple impair en perdant sa couronne mondiale en 2016 en Australie lors des derniers Championnats de monde de vitesse, du fait de la petitesse de sa...

Polynésiens en Nouvelle-Calédonie : Taratoni, à l'heure du référendum - 28/06/2018 | Julien Sartre

Pour quelques années seulement ou pour toujours, depuis quelques semaines ou de nombreuses décennies, plusieurs milliers de personnes originaires du fenua ont fait le choix de la Nouvelle-Calédonie....

Discriminations LGBT en Outre-mer : vers un vent "d’optimisme" ? - 28/06/2018 | Serge Massau

Un rapport inédit de l’Assemblée nationale constate des discriminations plus fortes envers les personnes homosexuelles en Outre-mer. Mais il se réjouit aussi d’un changement de mentalités au sein des...

Taputapuātea, l'année d'après... - 28/06/2018 | Luc Ollivier et W.W.

Un an après le classement du marae Taputapuātea au patrimoine mondial de l'Unesco, qu'en est-il concrètement de la restauration du site et notamment des aménagements nécessaires à la garantie d'un...

Mort dans l'incendie de Faa'a : l'association Tutelger mise en cause - 28/06/2018 | Dominique Schmitt

Après le décès d'un homme dans l'incendie d'une résidence qui accueillait des personnes handicapées à Faa'a, une information judiciaire a été ouverte, la semaine dernière, pour "homicide...

Ciguatera : un mal pour un bien ? - 15/06/2018 | W.W.

Considérée comme l’une des intoxications alimentaires les plus répandues au monde, la ciguatera continue d'être une énigme pour les scientifiques. On estime aujourd'hui la population potentiellement...

Révision du procès de Pouvana'a a Oopa : l'ultime combat du Metua - 15/06/2018 | Dominique Schmitt

Pouvana'a a Oopa Tetuaapua (1895-1977), dit le Metua ("le père"), a toujours voulu la révision de son procès, sans jamais avoir gain de cause. Ce sera chose faite le 5 juillet prochain, et les livres...

Ces déchets toxiques qui polluent et nous empoisonnent… - 15/06/2018 | Dominique Schmitt

Huiles, batteries et piles usées, médicaments non utilisés, ou encore carcasses de voitures : ces déchets dits toxiques sont non seulement néfastes pour notre santé, mais également responsables de la...
1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 19



Du lard ou du cochon ?

Du lard ou du cochon ? Que nous réserve l’année 2019 dont le Nouvel An vient d’être fêté par la communauté chinoise ? Le Cochon de Terre ne promet pas de grands bouleversements, les rendez-vous politiques devant les urnes n’étant pas au calendrier. Pour autant, de politique – ou plutôt de relation avec l’État – il en sera quand même question : dès la semaine prochaine, avec l’étude par le Sénat du projet de loi organique modifiant le statut du Pays et de la prise en compte des amendements et articles proposés par l’assemblée de la Polynésie française, on verra si le baromètre qu’on nous annonce au beau fixe le restera… La confiance est de mise pour le président Fritch, parti défendre ses amendements auprès des différents groupes parlementaires.
D'ailleurs, la commission des lois vient de donner son feu vert à l'actualisation de notre statut.
La même confiance qui animait les porteurs du dossier d’inscription du ‘ori tahiti au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, qui n’a pourtant pas été retenu par le président Macron, au profit de la yole martiniquaise. Sa visite en fin d’année sera l’occasion de lui montrer que cette candidature doit être à nouveau soutenue.

Les rendez-vous seront donc essentiellement économiques et le premier – très attendu – avec le Conseil d’État sur la réforme des retraites, s’est déroulé en début de semaine. Il a validé sa quasi-intégralité. C’est une victoire pour le gouvernement Fritch, mais aussi pour les Polynésiens, dont le système des retraites est sauvé pour encore quelques années. Le tour de force sera maintenant de modifier le code du travail est d’apporter la souplesse réclamée, comme en métropole, par les chefs d’entreprise. Malgré les réunions de travail avec les syndicats, le dossier s’annonce difficile. Souhaitons qu’il ne connaisse pas les mêmes dérives extrémistes de mars 2018, quand il fallait réformer les retraites.

Mais 2019 doit être aussi l’année du début des deux grands chantiers. Avant la mi-mars, le protocole signé avec le groupement Kaitiaki Tagaloa, pour la réalisation du Village tahitien, sera obsolète. Les doutes quant à la mise en œuvre en l’état de ce projet ne font que s’amplifier. Ce serait un coup dur pour ce gouvernement et l’économie locale si tout devait tomber à l’eau. Le Tahoera’a, qui n’est pas avide de critiques, en ferait ses choux gras… Et que dire du projet d’aquaculture à Hao où, pour le moment et depuis de longs mois déjà, les investisseurs sont plus dans le déclaratif que dans l’action ?
Le grand virage économique de 2019 sera-t-il donc du lard ou du cochon ?

Bonne lecture et merci pour votre fidélité.

Luc Ollivier