Menu
Dossiers

Société: la jeunesse polynésienne assume son identité - 15/10/2016 | --

La danse, le sport, le tatouage, l’art, la langue... Ils sont de plus en plus de jeunes aujourd’hui à pratiquer une activité culturelle et traditionnelle. Tahiti Pacifique a tenté de comprendre...

Tourisme: Un édifice encore très fragile - 15/10/2016 | --

Pilier de notre économie, le tourisme tarde à sortir du marasme dans lequel il est plongé depuis son pic de fréquentation en 2000. Pour expliquer cette descente aux enfers qui n’est pas étrangère à...

Et si le vieillissement de la population devenait une chance - 30/09/2016 | Lucie Rabreaud

La définition d'une politique globale pour les personnes âgées est devenue une urgence. Les différents travailleurs sociaux constatent la rupture du lien intergénérationnel. la personne âgée n'a plus...

Crèches et garderies: L’illégalité devient la norme - 28/09/2016 | Luc Ollivier

Nos enfants ne sont-ils pas le bien le plus précieux que nous possédions ? Tout parent vous répondra que cette question ne mérite même pas d’être posée. Cependant, au moment de prendre le...

Transports : améliorer le service et changer les habitudes - 12/09/2016 | DS

Après un diagnostic sévère (lire notre édition du 13 au 19 novembre 2015, n°300), le ministère de l’Equipement vient de présenter son schéma directeur des transports collectifs et déplacements...

Loi du travail: Le MOM rebaptisé - 15/06/2016 | Serge Massau

Ambiance très très tendue aux alentours du ministère des Outre-mer, mardi après-midi, la manif passait sur le boulevard situé juste à côté. Photo vue sur le compte Twitter de #Nuitdebout, avec ce...
1 ... « 44 45 46 47




Tahiti Pacifique : 30 ans… et toutes nos dents !

“Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.”

Alex W. du Prel avait fait sienne cette citation percutante de René Char (1907-1988), poète et résistant français. Fondé le 9 mai 1991, Tahiti Pacifique Magazine fête aujourd’hui ses 30 ans ! Qui aurait cru que la revue “poil à gratter” créée par Alex survivrait pendant trois décennies ? Sûrement pas les politiques de l’époque, notamment Gaston Flosse et les Orange, qui ont alimenté régulièrement les colonnes de TPM… N’en déplaise à nos détracteurs, malgré une vingtaine de procès émanant de la Présidence ou de son entourage (lire notre interview exclusive d’Alex du Prel, page 35), Tahiti Pacifique est toujours debout, avec toutes ses dents. Et du mordant, votre magazine n’en manque pas ! Bimensuel d’information et de culture, ayant pour devise “Une goutte de liberté dans l’océan”, Tahiti Pacifique est l’unique magazine d’investigation en Polynésie. Nous proposons aux lecteurs une actualité décryptée et des dossiers de fond. Enquêtes et reportages, brèves et confidences, humour, caricatures de presse, chroniques, tribunes, articles économiques, littéraires, culturels… il y en a pour tous les goûts. Notre force : la pluralité des opinions et des plumes. Notre ambition : “Ensemble, faisons bouger les lignes !

Dominique SCHMITT