Menu

N° 377 - 23 mars 2018


250,00 FCFP




Au sommaire :

Société - Alors que la Maison de la culture fait face à une demande forte pour des événements place To’atā, la lourdeur de son administration freine les démarches des producteurs qui doivent s'y prendre au moins un an à l'avance. Par ailleurs, le site étant fermé quasiment la moitié de l'année, il n'y a pas beaucoup de choix dans les dates. Enfin, le système de réservation permet de bloquer un créneau sans être obligé de payer immédiatement. Cet engorgement calendérique suscite des tensions du côté des organisateurs qui n'ont pas d'autre alternative, ne disposant, pour l'heure, d'aucun autre site de cette envergure à Tahiti. Pour pallier ce manque, le Pays réfléchit au meilleur équilibre de trois espaces de spectacle à naître : ceux du centre culturel, de la salle Arena et du Village tahitien.

Dossier – Avec 320 millions de Fcfp de subventions en 2016, des aides supplémentaires d’1 milliard annoncées pour les trois prochaines années, la vanille de Tahiti coûte cher au Pays au regard des 464 millions qu’elle a rapportés en 2016. Le gouvernement veut croire au développement d’une filière portée actuellement par la demande mondiale, mais qui reste fragile pour des raisons climatiques ou l’arrivée de nouveaux pays producteurs.

Archives – Voyage dans l’histoire de la Polynésie avec un article du Bulletin de la Société des études océaniennes d’avril 1927 concernant le sceptre des reines de Huahine.

Culture – Face au succès du premier Heiva international en 2016, l'association Nonahere, emmenée par le chef de troupe Matani Kainuku, organise une deuxième édition dont le point d'orgue sera la Coupe du monde de 'ori tahiti 2018, les 6 et 7 avril prochains, place To’atā. En marge de cet événement haut en couleur, un programme riche mettra en lumière la culture polynésienne dès le 31 mars, avec comme fil rouge le reo tahiti.





0 produit(s)
Total 0,00 FCFP



Une question ?

Contactez notre service client :


Paiement sécurisé

Vous pouvez régler votre commande par carte bancaire directement en ligne ou par chèque
Pour les paiements par chèque, il vous suffit de finaliser la commande sur ce site et d'envoyer votre chèque à l’ordre de "Fenua Communication" à l'adresse :
Fenua Communication - BP 40160
98 713 Papeete - Polynésie Française


Frais de transport

Les frais de transport de vos commandes d'anciens numéros sont calculés d'après le poids de vos magazines, votre pays de résidence et s'affichent à la fin de votre commande. Ils s'établissent à :
- Tahiti Pacifique : 50 XPF pour une livraison sur le territoire polynésien et 230 XPF pour une livraison à l'international. 
- Hine : 360 XPF pour une livraison sur le territoire polynésien et 810 XPF pour une livraison à l'international.