Menu

N°437 - 21 août 2020


250,00 FCFP




Covid-19 : les autorités blâmées par la population – Y A-T-IL UN PILOTE DANS L'AVION ?
Tout semble hors de contrôle… Face à la flambée du nombre de cas confirmés de coronavirus au fenua, et ce à la veille de la rentrée scolaire, la grogne s'accentue de toute part. D'un côté, le Pays et l'État pointent du doigt le comportement de certains nouveaux arrivants et de résidents qui n'ont pas respecté les gestes barrières, et, de l'autre, la population s'insurge contre leur manque de réactivité et cette situation sanitaire qui aurait pu être évitée. "Ce n'est pas la faute des touristes", martèlent les autorités, sans remettre en cause les failles de leur dispositif, dont l'objectif était de relancer le tourisme... Pourtant, c'est bien en rouvrant nos frontières sans imposer de "quarantaine" et en faisant de simples "recommandations" que le Covid-19 a été réintroduit en Polynésie. Les organisations sociales et syndicales sont immédiatement montées au créneau pour réclamer notamment le retour à la "quatorzaine" et le report de la rentrée, en vain. Alors, sauver le tourisme, oui… mais peut-être pas à n'importe quel prix !

Économie – LE PAYS PEUT-IL SE PASSER DU TOURISME EXTÉRIEUR ?
Toutes les petites économies insulaires développées sont très ouvertes sur l’extérieur, car leur petit marché intérieur ne permet pas d’obtenir les économies d’échelle nécessaires pour développer une activité industrielle compétitive pour le marché intérieur. Les seules activités compétitives sont en général tournées presque entièrement vers l’exportation (tourisme et perle en Polynésie française, nickel en Nouvelle-Calédonie). Le prototype d’une économie insulaire ouverte est l’État de Hawaii, dont l’économie est entièrement tournée vers l’exportation de services touristiques, la consommation de produits manufacturés pour le marché intérieur étant importée quasiment à 100 %.

Ensemble, faisons bouger les lignes !

Bonne lecture, te aroha ia rahi.





0 produit(s)
Total 0,00 FCFP



Une question ?

Contactez notre service client :


Paiement sécurisé

Vous pouvez régler votre commande par carte bancaire directement en ligne ou par chèque
Pour les paiements par chèque, il vous suffit de finaliser la commande sur ce site et d'envoyer votre chèque à l’ordre de "Fenua Communication" à l'adresse :
Fenua Communication - BP 40160
98 713 Papeete - Polynésie Française


Frais de transport

Les frais de transport de vos commandes d'anciens numéros sont calculés d'après le poids de vos magazines, votre pays de résidence et s'affichent à la fin de votre commande. Ils s'établissent à :
- Tahiti Pacifique : 50 XPF pour une livraison sur le territoire polynésien et 230 XPF pour une livraison à l'international. 
- Hine : 360 XPF pour une livraison sur le territoire polynésien et 810 XPF pour une livraison à l'international.