Menu

La légende du hakamanu, livre hommage au peuple marquisien


Vendredi 23 Avril 2021 - écrit par Vaea Deplat


Fait assez rare pour le noter, une légende marquisienne, celle fondatrice du hakamanu, est portée à la connaissance d’un grand public néophyte par le biais d’un ouvrage édité par une maison d’édition métropolitaine. La sortie de La Danse de l’oiseau, chez La Martinière Jeunesse, est prévue précisément ce 23 avril. Rencontre avec l’auteur, Céline Ripoll, conteur et écrivain qui a recueilli la confiance et la parole des tuhuka, ces passeurs de savoirs marquisiens lors de multiples séjours au Henua ènana / Fenua ènana depuis 2005. Coup de projecteur également sur sa maison d’édition, Moai Éditions, à Rapa Nui, qui fait la part belle aux contes et légendes de Polynésie.



Crédit photo : DR
Crédit photo : DR
“Marquises. Te Henua ènana. Nuku Hiva. 2005. Debora - Anne - Moetai - Ale - Kalo - Papa Matea - Temaeava - Toshka - Henri - Cidonie - Frère Eugène - Roger Tehinateodora - Micele - Richard - Taupotini - Veronica. J’en oublie, l’émotion brouille mon esprit mais vous êtes tous là. Que de moments partagés, de légendes, vous avez inspirés nombreux des personnages de mes spectacles, vous m’avez nourrie je vous ai mimés et vous ne m’avez jamais quittée.” C’est en ces termes que Céline Ripoll, pionnière de la narration des contes et légendes du Pacifique en France et surnommée “celle qui va sur le dos du vent”, rend hommage à ceux qui ont rendu possible la parution de son 17e ouvrage ce 23 avril, La Danse de l’oiseau, publié chez La Martinière Jeunesse et illustré par Orane Sigal. Un peu comme si elle déclinait sa généalogie fa’a’amu, de celle qui a imprimé cette Terre des Hommes au plus profond de son cœur depuis plus de quinze ans...

Pour lire l'intégralité de ce Dossier, commandez Tahiti Pacifique n° 453 en cliquant ICI


Dans la même rubrique
< >

Vendredi 23 Avril 2021 - 09:46 L'Éco-évasion : la Martinique


Dossiers | L'Actu | Culture | Edito | Abonnement | Numéros | Archives | Pacifique | Grandes plumes | La chronique d'Alex Du Prel





Tahiti Pacifique : 30 ans… et toutes nos dents !

“Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.”

Alex W. du Prel avait fait sienne cette citation percutante de René Char (1907-1988), poète et résistant français. Fondé le 9 mai 1991, Tahiti Pacifique Magazine fête aujourd’hui ses 30 ans ! Qui aurait cru que la revue “poil à gratter” créée par Alex survivrait pendant trois décennies ? Sûrement pas les politiques de l’époque, notamment Gaston Flosse et les Orange, qui ont alimenté régulièrement les colonnes de TPM… N’en déplaise à nos détracteurs, malgré une vingtaine de procès émanant de la Présidence ou de son entourage (lire notre interview exclusive d’Alex du Prel, page 35), Tahiti Pacifique est toujours debout, avec toutes ses dents. Et du mordant, votre magazine n’en manque pas ! Bimensuel d’information et de culture, ayant pour devise “Une goutte de liberté dans l’océan”, Tahiti Pacifique est l’unique magazine d’investigation en Polynésie. Nous proposons aux lecteurs une actualité décryptée et des dossiers de fond. Enquêtes et reportages, brèves et confidences, humour, caricatures de presse, chroniques, tribunes, articles économiques, littéraires, culturels… il y en a pour tous les goûts. Notre force : la pluralité des opinions et des plumes. Notre ambition : “Ensemble, faisons bouger les lignes !

Dominique SCHMITT